Si vous êtes un vapoteur régulier, vous avez dû être confronté à une incapacité de vous offrir à un moment donné votre e-liquide préféré. Cela est peut-être survenu à cause d'un manque de moyens nécessaires. La bonne nouvelle est que les e-liquides DIY peuvent parfaitement pallier ce problème, ce que vous ignoriez peut-être. Découvrez ici tout ce que vous devez connaître sur le DIY en matière de préparation d’un e-liquide.

liquide DIY

Qu’est-ce que c’est que le DIY ?

Le sigle DIY provient de l’expression anglaise Do It Yourself qui signifie en français « faites-le vous-même ». C’est en effet une pratique qui consiste à exécuter la préparation de votre DIY e-liquide. Cela intervient dans deux cas majeurs. Il peut être question d’un côté d’une situation économique critique ne permettant plus de s’offrir des e-liquides. D’un autre côté, vous pourriez être à la recherche d’une saveur originale propre à vous associée à un taux de nicotine exact. Bref, il existe bien d’autres raisons pouvant justifier l’adoption de cette pratique.

Les avantages d’un e-liquide DIY

Les avantages d’un e-liquide DIY sont énormes.

  • L’économie 

Remarquez que l’obtention d’un e-liquide classique peut vous faire dépenser entre 5 et 10 euros pour une solution d’un volume de 10 ml. La préparation d’un e-liquide par vous-même, au contraire, peut vous permettre de réaliser considérablement des économies, ce qui n'est pas le cas pour un e-liquide standard.

  • Des e-liquides personnalisés 

Les nombreux accessoires dont vous pouvez vous servir pour créer votre e-liquide DIY vous offre la possibilité d’obtenir une diversité d’associations. En effet, le fait d’avoir une large palette d’arômes et d’additifs pourrait être un atout pour mixer de multiples saveurs afin de ressortir une saveur inédite et originale. Il en est de même avec la composition des bases. Selon votre sensibilité et votre besoin en nicotine, vous pouvez inventer de nombreuses compositions de base selon des taux de propylène glycol et de glycérine végétale bien précis.

  • La maîtrise de vos compositions 

Il n’y a pas de doute que vous ayez une connaissance entière de votre préparation, car c’est vous qui l’avez faite. Ceci est également un avantage, car vous pourriez recommencer le processus pour d’autres fins.

  • L’autosatisfaction 

Il est rare de ne pas se sentir satisfait après l’utilisation d’un produit qu’on a réalisé soi-même. Vous éprouverez inévitablement un sentiment de satisfaction et ceci vous amènera à faire connaître votre préparation autour de vous afin de vous évaluer auprès de vos pairs.

Les éléments nécessaires à la fabrication

Les e-liquides produits en usine font intervenir trois éléments : la base, la nicotine et les arômes alimentaires.

La base

La base constitue l’élément principal de la fabrication, car elle représente près de 90 % du mélange. C’est un ensemble de propylène glycol et de glycérine végétale. Le premier est avant tout un excellent conducteur d’arôme et permet aussi de rendre plus huileuse la substance de l’e-liquide.

La glycérine végétale de son côté, visqueuse et incolore produit une grande quantité de vapeur selon son taux dans la base. Elle peut être également utile dans l’adoucissement des arômes.

La nicotine

La nicotine est le composé qui s’assure de vous procurer des sensations fortes lors du vapotage. Elle est certes dangereuse, mais son usage est fait dans le but de tromper un organisme qui en dépend. C’est d’ailleurs pour cette raison que son dosage est modéré dans les flacons de vente.

Les arômes

Les arômes existent sous tous les goûts, vous en trouverez des fruités, des gourmands, des mentholés ainsi que des saveurs tabac. Vous avez la possibilité avec ces arômes, d’opter pour de multiples combinaisons selon votre choix.

Les additifs

Si vous souhaitez vous lancer dans la préparation de l’e-liquide chez vous, vous pouvez ajouter des additifs aux éléments précités. Ces derniers sont en effet des révélateurs de saveurs. Ils permettent de renforcer le goût de votre création. On les appelle des exhausteurs de goût.

Le matériel

Il existe une série d’outils dont vous devez vous servir dans la préparation d’un e-liquide DIY tel que les seringues, les pipettes, des flacons qui serviront de stockage pendants la fabrication, un bloc-notes pour les dosages et surtout des gants en latex et des lunettes pour se protéger de tout contact avec la nicotine.

Les étapes de la préparation

Deux étapes majoritaires s’imposent lors d’une préparation de l’e-liquide DIY. Il s’agit de la phase de création du liquide et de la phase de maturation de ce dernier. La première phase consiste à remplir un flacon vierge avec la base PG/GV à l’aide d’une seringue, y ajouter la nicotine, les arômes ainsi que les additifs.

Ensuite, fermez votre flacon puis secouez le mélange de façon énergique. Placez votre flacon à l’abri de la lumière puis laissez dérouler la phase de maturation. Pendant cette phase, votre substance atteindra un niveau de développement selon les types d’arômes utilisés.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

dix-sept − 14 =