Assurance vie et seniors

Il est communément admis qu’une assurance vie doit être mise en place quand on est jeune afin de pouvoir profiter au maximum de l’effet de levier de cette pratique. Mais qu’en est il des personnes âgées ? Peuvent elles souscrire à une assurance vie et quel en est l’intérêt.

Assurance vie et seniors

Les assurances vie sont souvent mises en place pour des personnes jeunes qui pensent que leur retraite ne sera pas très importante et qui, par ce biais espèrent obtenir un complément substantiel de revenus à l’âge de la retraite. Elles ont aussi le deuxième avantage de pouvoir fournir à leurs descendants, en cas de décès une pension, une rente ou un revenu. Ainsi si leurs enfants doivent poursuivre des études, la rente mensuelle pourra les aider sans imputer sur le budget familial. Les personnes âgées n’ont à priori pas forcément les même besoins et les mêmes vues sur leur assurance vie. La plupart d’entre elles veulent s’en servir soit comme un moyen de succession vers leurs enfants ou leurs petits enfants, soit comme un supplément de revenu pour le conjoint survivant. Le contrat va bien sûr dépendre de l’âge de la personne. Son coût et son intérêt aussi. Mais les personnes âgées ont tout à fait la possibilité de souscrire à de telles assurances.

Assurances vie pour personnes âgées

Dans un premier temps, ces assurances vie pour personnes âgées peuvent être un moyen de répartir de façon équitable une succession entre plusieurs membres de leur famille. Dès la souscription les destinataires des fonds sont connus et les montants attribués à chacun également. Les personnes âgées choisissent donc d’éviter les disputes entre descendants pour leur succession. Cependant, il est nécessaire de tenir compte du fait que les assurances vie rentrent dans le cadre légal des droits de succession et à ce titre sont appliqués tel quel pour les destinataires. Il n’en reste pas moins que chacun des destinataires obtiendra ses droits comme tous les autres.

Le deuxième point d’une assurance vie pour les personnes âgées peut être de soulager de certains frais le conjoint survivant. Dans ce cas, le contrat d’assurance vie sera réalisé avec, comme base le règlement au moment du décès d’une somme d’argent fixe. Cette somme d’argent servira alors, pour le conjoint survivant ou les membres de la famille destinataires, à régler les frais d’obsèques ainsi que toutes le s sommes restant dues par le souscripteur. Il existe également des contrats par lequel la totalité des dettes restant dues sont réglées au moment du décès du souscripteur.

Les personnes âgées peuvent également décider de choisir l’un ou l’autre des descendants et de le favoriser par rapport à un autre. Il sera alors le destinataire de la soulte après le décès de la personne. Le destinataire peut être également une tierce personne à la famille. Ce peut être une association, un organisme caritatif ou toute autre personne. En France ce ne peut tout de même pas être un animal comme cela est possible dans certains pays. Il est possible également de favoriser un enfant ou un petit enfant handicapé car on sait qu’il aura besoin de plus d’argent pour subvenir à son handicap.

Enfin les personnes âgées peuvent se verser une rente viagère à elle-même. Ayant une somme d’argent de côté elles décident de la placer sous forme d’assurance vie pendant quelques années et la récupère par la suite sous forme de rentes qui leur permettront d’avoir un complément de revenus lorsqu’elles en auront besoin pour des raisons médicales par exemple.

En tout état de cause, ces assurances vie, ou l’assurance auto,peuvent être souscrites auprès d’un assureur dans la plupart des cas. Il faudra simplement faire attention car l’âge limite existe auprès des assureurs, ceux-ci ne souhaitant pas prendre de risques trop importants liés à l’âge des contractants. Renseignez vous auprès de votre assureur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

quinze + neuf =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.