Les bons conseils pour choisir son masque de plongée

Les critères de choix d'un masque de plongée

critères de choix d'un masque de plongée

L’été rime avec vacances et loisirs en plein air. Les vacanciers sont nombreux à se diriger vers les bords de mer. Ainsi, l’une des activités les plus ludiques et agréables à la mer est la plongée. Il existe de nombreux endroits où il est possible d’observer la faune et la flore sous-marine en nageant le long des côtes françaises, ce type de randonnée aquatique prend le nom de snorkeling en anglais. D’autres plongeurs plus chevronnés iront explorer les profondeurs.

Ces balades et plongées peuvent être palmées ou non-palmées. Aussi, selon la température de l’eau il peut également être utile de porter une combinaison afin de ne pas prendre froid. Quoiqu’il arrive, il vous faudra nécessairement un masque de plongée pour observer les poissons sous l’eau. Il existe de multiples modèles de masques de plongée. Dans cet article, nous faisons le point sur les éléments à savoir avant de choisir son masque.

Bien choisir son masque de plongée son activité.

Le choix du masque de plongée dépend du type d’utilisation. Si vous n’êtes pas à l’aise avec l’eau et que vous souhaitez rester en surface, vous pouvez vous orienter vers un masque de plongée avec un tuba intégré. Ces masques couvrent toute la surface du visage. Ces modèles sont pensés pour les débutants et offrent une prise en main rapide. Et c’est moins effrayant que l’équipement traditionnel où l’usage du tuba peut déstabiliser les personnes n’étant pas à l’aise dans l’eau, notamment avec la peur de boire la tasse...

Le masque avec tuba intégré présente néanmoins de grosses limitations car en raison du volume d’air interne important, il est impossible de plonger la tête sous l’eau. Cela est donc très limitant pour l’observation sous-marine. Pour un usage plus polyvalent, il est donc recommandé de s’orienter vers un masque conventionnel (couvrant juste les yeux et le nez) et de s’équiper d’un tuba indépendant pour respirer. Si l’essentiel de votre activité consiste à observer la flore et la faune aquatique entre 0 et 10 mètres de profondeur, vous avez intérêt à privilégier un masque offrant le maximum de visibilité, par exemple le modèle Cressi Big Eye, dont le champ de vision est extrêmement large.

Si vous souhaitez plonger en profondeur et vous faire discret parmi les poissons, vous avez intérêt à vous orienter vers un masque de plongée optimisé pour l’apnée ou la chasse sous-marine. Ces masques présentent un volume d’air interne faible pour faciliter l’équilibration (le masque se comprime contre le visage lors de la descente, il faut donc souffler de l’air dans le masque pour équilibrer la pression interne). En pratique, la marque Cressi propose différents modèles optimisés pour cet usage. Il y a tout d’abord le masque de plongée Cressi Superocchio, c’est un grand classique, il est commercialisé depuis plusieurs dizaines d’années. Plus récemment, Cressi a également sorti le modèle Nano, qui est désormais le modèle de référence pour les chasseurs sous-marins et les apnéistes. Préférez un modèle avec une juge en silicone noir pour plus de discrétion.

Dernier conseil : ne plongez jamais seul, en cas de problème il est important d’avoir une personne avec soi pour être secouru.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

5 + 11 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.