Les bonnes habitudes à prendre au quotidien pour faire des économies

Économiser de l'argent, c'est réduire et dépenser moins, mais cela ne signifie pas que vous devez devenir un ermite et vivre de nouilles instantanées pour survivre. Nous prenons tous des dizaines de décisions d'achat chaque jour et si vous pouvez apprendre à opter pour l'alternative la moins chère (ou renoncer complètement à l'achat), vous verrez bientôt une différence dans votre solde bancaire et pourrez économiser de l'argent. Et bien sûr, lorsque vous choisissez des options d'occasion, des solutions de bricolage et que vous consommez généralement moins, cela a également d'excellents effets d'entraînement pour l'environnement.

En apportant quelques petits changements à vos routines et habitudes quotidiennes, vous pouvez maîtriser vos dépenses et même économiser un peu d'argent pour un jour de pluie (ou des vacances géniales).

La règle d'or pour dépenser moins

Demandez-vous toujours: «Est-ce que je veux vraiment cela? Ai-je vraiment besoin de ça? Si la réponse est non, remettez-la sur l'étagère. Si vous n'êtes pas sûr, essayez de retarder la prise de décision d'un jour ou deux. Vous constaterez peut-être que cet élément essentiel ne vous semble plus aussi essentiel.

Fabriquer ses boissons soi-même

Faire soi-même son eau gazeuse et ses sodas peut représenter jusqu’à 240€ d’économies par personnes et par an. Une fontaine d’eau gazeuse, fonctionnant sans piles et avec une cartouche de CO2 consignée (12,49€ le remplissage), coûte de 69,95 à 149,99€ chez Sodastream, leader mondial. Le litre d’eau pétillante revient à 0,22€, celui de soda à 0,70€. Ce système permet d’économiser 200 000 tonnes de bouteilles en plastique jetée chaque année en France

Oublier la DCR et la DLUO

Si la DLC (date limite de consommation) indique que l’aliment présente un risque pour la santé si vous ne la respecter pas, la DCR (date de consommation recommandée) ou la DLUO (date limite d’utilisation optimale) préviennent que la date de stockage optimale est dépassée et que la fraîcheur n’est plus garantie (couleur, texture, teneur en vitamines peuvent être altérées). Mais l’aliment reste bon à consommer !

Apprendre à tout cuisiner

Avec des idées et des astuces glanées sur le blog de l’Observatoire des cuisines populaires (OCPop), qui milite pour réintroduire les traditions culinaires et ne rien gaspiller. La même idées a incité l’Andes (Association nationale de développement des épiceries solidaires) à éditer un Manuel de cuisine populaire (édition Menu Fretin). Sans oublier les nombreux titres à succès qui reprennent les astuces d’autrefois : SOS restes (Marabout) ; Petits Riens, grands festins (Albin Michel) ; La cuisine du lendemain (Flammarion) ; 44 recettes pour cuisiner le pains (édition de l’Epure).

Faire du compost en ville

Côté particuliers, et même en ville, on peut aussi se mettre au compostage ou au lombricompostage ! Comment ? En vous procurant une Moulibox aux couleurs pop, garnie de lombrics de qualité, qui vont s’occuper de transformer les déchets organiques ménagers en bon terreau bio. On peut même recevoir une petite bande dessinée racontant le « métier » des lombrics et leur rôle écologique. Une manière astucieuse de renouer avec les cycles de la nature. Renseignements sur composteursdefrance.com et sur moulibox.fr

Je loue au lieu d’acheter

Aujourd’hui, on peut tout louer grâce aux sites spécialisés qui se multiplies et rivalisent au niveau des garanties : modèles de contrats à télécharger, options d’assurance pour la casse ou le vol pour les loueurs, et aussi possibilités de paiement en ligne pour éviter la transaction directe entre particuliers. Voir le site de location de matériel entre particulier Je-loue-tout.fr pour tout louer sans frais d’inscription.

Réparer les choses au lieu de les jeter

Oui, cela prend plus de temps et d'efforts que d'aller simplement dans les magasins, mais même payer quelqu'un d'autre pour réparer vos vêtements et vos appareils électroniques, etc. est souvent moins cher que de remplacer des articles de haute qualité. Vous économiserez de l'argent à long terme et éviterez que des produits présentant des défauts mineurs ne se retrouvent dans les décharges.

Cuisiner et recevoir à la maison

Enseignez-vous quelques recettes faciles à l'aide de blogs et de vidéos en ligne, de sorte que si vous êtes fatigué après votre retour à la maison, vous êtes plus susceptible de préparer un repas fait maison que de vous précipiter pour des plats à emporter. Les restes surgelés sont également parfaits pour les soirées où vous n'avez tout simplement pas envie de cuisiner. Lorsque vous vous organisez pour retrouver des amis, suggérez des dîners ou des pique-niques au lieu de vous retrouver au restaurant. Si tout le monde apporte un plat savoureux qu'il a préparé, vous aurez un délicieux festin fait maison à partager et vous économiserez même de l'argent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

4 × trois =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.