l’île d’Yeu

L’île d’Yeu est une petite île de la côte vendéenne, située à quelques encablures en bateau du continent. L’île d’Yeu fait partie des « îles du Ponant », un regroupement de 15 îles situées dans la Manche et dans l’Atlantique.

Un accès par bateau

Bien que l’accès à l’île d’Yeu puisse se faire en hélicoptère, c’est bien souvent par bateau que les continentaux effectuent la traversée pour se rendre sur l’île d’Yeu. Après une traversée d’environ une heure depuis Fromentine – La barre de Monts, les visiteurs amerrissent à Port Joinville, le port principal de l’île. C’est depuis ce port historique, situé au Nord de l’île, que les arrivées et départs des ferries s’effectuent. C’est aussi en ce lieu que l’agitation touristique est la plus forte : entre les débarquements, les embarquements, les loueurs de vélos et de voiture, les touristes qui cherchent leur chemin… Le fourmillement est déjà palpable sur l’île !

La location d’un vélo, un indispensable lors de votre séjour

Avant de rejoindre votre maison de location à l’île d’Yeu, il est indispensable de louer un vélo. Ce moyen de locomotion est très fortement conseillé pour vous déplacer sur l’île lors de votre séjour. Très pratique et surtout très écologique, afin de préserver au maximum ce lieu préservé qu’est l’île d’Yeu, le vélo reste avant tout le moyen le plus rapide pour circuler sur l’île. Il vous permet d’accéder aux différentes extrémités de l’île en un temps optimal : les routes étant peu nombreuses sur l’île, celles-ci se retrouvent rapidement bondées, notamment en période estivale, créant ainsi des embouteillages qui pourraient faire perdre un temps précieux lorsqu’un planning de visite doit être respecté ! Le vélo vous offre aussi la possibilité de visiter l’île à votre rythme, de décider de dévier de la route pour sortir des sentiers battus comme bon vous semble : l’île d’Yeu, c’est aussi prendre le temps de la visiter en toute liberté, au gré de ses envies.

De nombreuses locations, au prix similaires, sont à votre disposition aux alentours de Port Joinville. Selon vos envies, vous pourrez louer un vélo classique, un VTT, un VTC ou bien même un vélo à assistance électrique. Vous l’aurez compris, sur l’île d’Yeu, le vélo est de mise !

Un patrimoine culturel riche et chargé d’histoire

L’île peut se vanter d’une histoire particulièrement riche, et d’un héritage religieux prépondérant. L’île est parsemée d’édifices religieux parfaitement entretenus. Qu’il s’agisse de la grande église catholique de Saint-Sauveur ou bien l’église de Notre Dame du Port, ces imposants monuments témoignent de l’héritage religieux de l’île.

Autre monument absolument incontournable de l’île : la Chapelle de la Meule. Cette chapelle entièrement peinte en blanc surplombe le Port de la Meule, situé plus au sud de l’île. Cet édifice d’un blanc éclatant domine le Port et constitue un des plus beaux monuments de l’île à visiter absolument.

Les nombreux phares parsemés tout autour de l’île sont aussi des attractions incontournables. Qu’il s’agisse du phare de la jetée ou du grand phare, ces édifices qui révèlent l’importance de l’activité maritime et de la pêche, permettent de guider les marins lorsqu’ils sont en mer.

En termes d’histoire, et de patrimoine culturel, comment ne pas parler du vieux château ! Le vieux château est situé au sud de l’île. Ce monument est un château fort édifié au quatorzième siècle qui fait toujours une forte impression. Il est tout à fait possible de le visiter. La légende raconte que ce château est à l’origine de la bande dessinée de Tintin, l’île Noire. Effectivement ce château aurait inspiré le belge Hergé pour la création de son œuvre. IL est vrai que la ressemblance avec le dessin du belge est assez frappante !

Des plages et des criques

Si vous avez chois de partir en vacances à l’île d’Yeu non pas pour son histoire, mais pour ses plages, vous ne serez pas déçus ! L’île regorge d’un nombre impressionnant de plages et de criques, offrant des panoramas variés qui satisferont toutes les envies. Si vous préférez les grandes étendues de plages (plus touristiques) pour poser votre serviette de bain, direction les plages de la côte est. C’est sur ce versant de l’île que les plages de sables sont les plus communes. Elles vous rappelleront sûrement davantage les plages de la côte vendéenne avec un sable brunc-blanc, entouré de végétation et de pins.

Si vous avez une préférence pour les petites plages plus intimistes et les criques sauvages, rendez-vous à l’autre extrémité de l’île, côté ouest. Cette zone de l’île que l’on appelle « occidentale » offre un décor plus « brut ». Ici, la mer est plus déchaînée, les plages offrent moins de sable mais plus de cailloux. En revanche, l’afflux touristique y est moindre, ce qui n’a pas de prix lorsque l’on souhaite profiter parfois d’une petite crique rien que pour soi !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2 + neuf =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.