Isolation thermique : importance d’une vérification avant l’achat d’une maison

Isolation thermique

Toute opération immobilière soumet généralement à un important effort financier, c’est pourquoi, avant d’acheter une maison, aucun détail, et notamment l’isolation thermique, ne doit vous échapper. Des inspections en règle vous garantissent de payer le juste prix car des défaillances à ce niveau vous confronteront à des travaux imprévus, avec les coûts y afférents.

Au même titre que pour les fissures, le système de ventilation de la salle des bains, l’état de la toiture ou de la plomberie, etc., l’isolation thermique de votre nouvelle propriété mérite toute votre attention. Voici donc les clés pour éviter les mauvaises surprises et savoir si le bien en question vaut cet investissement.

Acquisition d’une nouvelle maison : que dit la loi à propos de l’isolation thermique ?

Depuis janvier 2013, c’est la norme RT 2012 de la loi Grenelle qui régit l’isolation thermique des logements français. Vous aurez plus d’informations sur les détails des réglementations de l’isolation thermique sur https://isolation-thermique.org/reglementation-isolation-thermique/

Concrètement, sa visée première est de faire baisser les dépenses liées à la consommation énergétique des foyers. Cette norme met ainsi fin aux passoires thermiques en obligeant les nouvelles constructions à ne plus aller au-delà d’un seuil annuel de 50 kWh/m². Les bâtiments existants, eux, doivent faire l’objet d’une rénovation énergétique, afin de se conformer à cette norme.

Les intérêts à veiller à la bonne isolation thermique de son futur logement

Commençons d'abord par rappeler ce qu'est l'isolation thermique. C'est un processus de mise en œuvre ​qui a pour objectif d’empêcher les transferts de chaleur entre un milieu chaud et un milieu froid​. Plus grossièrement l'isolation thermique permet de maintenir la chaleur au sain d'une maison ou d'un appartement quand il fait froid à l'extérieur (à contrario, cela permet de garder la fraicheur dans son habitat quand les températures sont élevées). On retrouve ainsi différents ponts thermiques : les fenêtres, le plancher, les portes, le toit ou encore les murs (intérieurs et extérieurs).

En premier lieu, un contrôle méticuleux de l’isolation thermique d’une maison est une démarche vous permettant d’éviter les déconvenues. Suivant le constat, vous pourriez en effet être amené à allouer une somme supplémentaire pour l’achat des matériels et pour la main d’œuvre afin de procéder à une rénovation de votre nouveau chez vous. Sans surprise, une maison mal isolée engendrera des problèmes forts contrariants comme des factures d’énergie exorbitantes.

Elle vous obligera à passer l’été la tête dans le congélateur ou vous transformera en bonhomme de neige l’été. Pourtant, en effectuant ces simples vérifications, vous serez assuré de faire un investissement rentable. Cet aspect pourra d’ailleurs être plus intéressant si le logement bénéficie d’une bonne exposition. Par ailleurs, une maison avec une isolation thermique correcte est une maison qui répond aux contraintes légales.

Avant d’acheter une maison, comment vérifier son isolation thermique ?

Voilà que se pose la question sur la manière d’évaluer cet aspect. Même si par moment, on n’a pas forcément accès à ce qui se passe derrière les murs, il n’est pas impossible d’estimer l’état d’isolation thermique d’une maison en examinant les factures de chauffage de l’ancien propriétaire, surtout celles durant la saison froide. C’est la meilleure façon d’avoir une idée sur l’état d’isolation du bâti. Toutefois, si vous êtes trop gêné à l’idée de demander (auquel cas, sachez que vous risquez de le payer cher à long terme), il existe d’autres alternatives.

Une isolation thermique défaillante n’est pas difficile à déceler car elle se manifeste souvent par une sensation de paroi froide au niveau des murs. Vous pourrez aussi sentir la présence de courants d’air en passant près des fenêtres. Vous pouvez confirmer vos doutes en observant des traces de condensation au niveau des murs (moisissures dues à l’humidité). Si les fenêtres ne sont pas encore équipées de doubles vitrages, il va sûrement falloir prévoir de les changer. N’oubliez pas, en passant, que si l’isolation thermique de la maison vous satisfait, il faut également penser à son isolation phonique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

douze + dix-sept =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.