Régime : Cinq secrets pour résister aux fringales

Résister aux fringales

Et s’il suffisait de mieux manger à table pour voir ses envies de grignotage disparaître définitivement ? Quelques règles de conduite s’imposent !

résister aux fringales du régime

Premièrement ne sautez aucun repas ! Ne vous avisez surtout pas d’aller au bureau sans avoir pris de petit-déjeuner, prenez dans la matinée une collation avec une poignée d’amande et trois fruits secs, une banane ou encore un petit pain au muesli. Vous serez moins tentée d’aller chercher un paquet de chips au distributeur ou une viennoiserie à la cafétéria.

Deuxièmement : Mangez à votre faim, ni plus ni moins. Au déjeuner, n’hésitez pas à choisir une entrée, un plat, plus un dessert : vous échapperez ainsi au petit creux de l’après-midi. Si vous n’avez pris qu’un sandwich, goûtez vers 16 heures et autorisez-vous ce soir là, un dîner un petit peu plus copieux.

Troisièmement : Osez les aliments qui calent ! Votre organisme a besoin de protéines (viandes, poissons, œuf…) et de féculents ( pâtes, pommes de terre, riz…) en quantité suffisante. Ces deux catégories d’aliments rassasient durablement et limitent le risque de grignotage.

Quatrièmement : Écoutez votre corps ! Pas de « repas plateau » devant la télévision, ni de sandwich en pianotant sur son ordinateur. Pendant vingt minutes au moins, vous devez vous offrir une vraie pause, de préférence au calme. Le cerveau ne peut être au four et au moulin : il ne sera pas sensible au croustillant d’une cuisse de poulet si votre attention est accaparée par un feuilleton ou la lecture de vos mails.

Cinquièmement : Cédez à la tentation ! C’est bien de surveiller son alimentation, mais il faut aussi savoir se faire plaisir en n’étant pas trop stricte, c’est-à-dire en écoutant ses envies. Si une mousse au chocolat vous tente à la cantine, autorisez-vous ce bon dessert. C’est bien mieux que de craquer en solo sur une friandise chocolatée, dévorée à la va-vite, sans réel plaisir et avec un gros sentiment de culpabilité…

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. Mon coach minceur dit :

    Comment puis-je résister à une envie de nourriture?

    Les fringales sont très difficiles à résister. Une senteurs de beignets en train de frire, un plat de chips salées ou le bruissement d'un sachet croustillant peuvent amener même le plus fort voulu d'entre nous à briser rapidement notre résolution de manger sainement.

    Les envies sont liées à la mémoire. Lorsque nous mangeons un aliment que nous aimons, nous créons une mémoire positive. Associer un aliment à de bons souvenirs a une incidence sur la qualité de son goût et sur sa sensation de bien-être. Plus nous mangeons de cette nourriture, plus nous renforçons cette mémoire. Lorsque ces souvenirs positifs sont formés, ils envahissent notre conscience en tant que besoin impérieux. Une odeur, une sensation ou un lieu peut rappeler la mémoire et provoquer un état de manque.

    Les envies sont étroitement liées aux centres de récompense du cerveau. Les aliments riches en glucides, tels que les boissons sucrées et les croustilles, déclenchent une série de signaux vers ces centres de récompense, tandis que les aliments gras comme le fromage suivent un chemin différent. Mélangez les glucides et les graisses, dans une glace ou un chocolat, par exemple, et ces centres de récompense sont renforcés . Donc, votre cerveau vous récompense pour satisfaire les envies de ces aliments.

    Qu'est-ce qui rend une envie plus forte?

    Nos émotions et notre mode de vie peuvent rendre les envies de fumer plus difficiles à résister. Voici quelques facteurs qui affaiblissent la résolution.

    Le stress: Le grignotage de chips, de chocolat et de biscuits a été associé à un stress plus élevé.
    Les niveaux plus élevés d' ennui et d'anxiété.
    Le sommeil de jour a été associé à des envies de fumer, tandis que des habitudes de sommeil médiocres ou inhabituelles ont été associées à un indice de masse corporelle (IMC) plus élevé.
    Il a été démontré que les régimes restrictifs augmentaient les envies de fumer.

    5 façons d'arrêter les fringales

    Il existe un certain nombre de théories sur la façon de s’aider à résister à la faim, voire à la prévenir.

    Buvez plus d'eau . Une étude a révélé que boire 500 ml d'eau avant un repas aidait les gens à perdre du poids.
    Imaginez manger un aliment plusieurs fois , car il a été prouvé que cela réduisait votre consommation de cet aliment. Ça vaut le coup!
    Bouger . Les envies de chocolat étaient réduites lorsque les gens faisaient de l'exercice rapide
    «Assurez-vous d'avoir assez mangé au moment des repas pour ne pas avoir à manger des friandises sucrées l'après-midi ou le soir»
    «Si vous vous sentez stressé, inquiet ou même ennuyé, vous pouvez faire autre chose que de manger pour vous sortir de cette humeur négative». "Faire une promenade dans un parc fonctionne pour beaucoup de gens, se retrouver pour discuter avec des amis ou même prendre un bain peut être beaucoup plus satisfaisant que de prendre un en-cas et est plus susceptible de vous faire sentir mieux."

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2 × deux =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.