Le régime Miami: un régime à 3 phases

Pendant le printemps, tout le monde cherche la méthode idéale pour perdre du poids, pour ne pas avoir aucun complexe quand on se rend sur la plage en été ou tout simplement pour améliorer la forme au quotidien. Mais il ne faut pas faire n’importe quoi pour perdre du poids, il faut choisir uniquement les méthodes qui ne présentent aucun danger sur la santé.

Le régime Miami

Le régime de Miami appelé aussi La diète South Beach est un programme d’amaigrissement crée par un cardiologue américain très renommé qui se nomme Docteur Arthur Agatston, Il a été crée dans le but de faire maigrir des malades qui souffrent d’un problème de cholestérol et de problème sanguin. Ce programme apprend à celles qui le suivent à améliorer ses habitudes alimentaires. Ce régime est basé sur une alimentation faible en glucide et il apprend aux patients à améliorer leur alimentation. Pour ce programme la plupart des aliments sont autorisés, la viande, la volaille, les fruits de mer, le poisson, les œufs, les légumes, et même le petit grignotage entre les repas. Les trois éléments nutritifs (lipides, glucides, protides) sont aussi permis dans l’alimentation, il faut juste savoir distinguer les bons lipides et glucides des mauvais pour notre corps et surveiller la quantité à consommer. En effet les glucides simples tels que les sucreries, la pâte ; le pain sont remplacés par d’autres glucides plus complexes, comme les légumes et les graines entières.

Les étapes à suivre

Le régime Miami comporte trois phases : La première phase ou la phase de choc dure environ deux semaines. Elle est l’étape la plus difficile de la diète, car la plupart des fruits, légumes, glucides sont interdits. Les aliments permis sont donc très limités. La règle de base est donc de ne pas prendre du sucre ou des aliments sucrés. Si ces règles sont bien respectées, la perte de poids varie entre 4 à 6 kg pendant cette première phase. Mais beaucoup de personnes ne supportent pas cette première étape, alors il faut faire très attention.

Lors de la deuxième étape, les aliments interdits sont réintroduits petit à petit dans l’alimentation, mais à faible quantité, et on ne s’arrête que lorsqu’on atteint le poids souhaité, pendant cette phase, la perte de poids varie entre 500 g à 1 kg. Et enfin la troisième phase, on réapprend à manger normalement, mais il faut juste changer la quantité, et il faut adopter cette habitude pour le reste de sa vie.

Note: Le régime Miami n’a aucun rapport avec le régime américain

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

dix-neuf − un =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.