4 substances à surveiller dans les produits cosmétiques

Comme dans l'alimentation, il convient de bien lire la composition des produits cosmétiques qu'on trouve dans les grandes surfaces. En effet, nombre d'entre eux contiennent des produits potentiellement dangereux pour la santé, bien qu'ils soient commercialisés par de grandes marques. On trouve notamment des perturbateurs endocriniens ou des allergènes. Gros plan sur les substances au nom barbare à surveiller particulièrement sur les étiquettes de shampoing, d'après-rasage, de lait démaquillant, etc.

1- Le formaldéhyde
Les industriels veulent que leurs produits se conservent très longtemps. Or, certains conservateurs utilisés en cosmétique libèrent lentement du formaldéhyde (autrement dit du formol). Quel est le risque pour la santé ? Le formaldéhyde est cancérigène, il faut donc proscrire cet ingrédient de votre salle de bains. De plus, il a pour effet secondaire immédiat d'irriter la peau. Voici quelques agents de conservation qui sont des libérateurs de formaldéhyde : le quaternium-15, le DMDM hydantoïne, l'imidazolidinylurée, l'hydroxyméthylglycinate de sodium, le bromopol et le glyoxal. La longue est longue liste et il est préférable de choisir des soins certifiés cosmétiques bio pour éviter cette substance nocive.

2- Les dérivés pétrochimiques
Ces ingrédients sont des dérivés du pétrole. Plus d'une centaine d'entre eux sont utilisés dans les cosmétiques, souvent comme conservateurs, bases parfumées ou adoucissants. Ainsi, la vaseline que vous étaliez sur vos joues par les froids matins d'hiver quand vous étiez enfant… dérivée du pétrole. Certains dérivés pétrochimiques courants, comme le propylène glycol, peuvent provoquer des irritations cutanées, notamment de l'eczéma. La pétrochimie exploite également les ressources limitées de notre planète, c'est pourquoi il est recommandé de choisir des cosmétiques bio. En effet, ils sont à base de plantes, des alternatives parfaitement efficaces. Pour détecter les dérivés du pétrole, recherchez sur les étiquettes les substances suivantes : pétrolatum, vaseline ou propylène glycol.

3- Les parabènes
Les parabènes sont des agents de conservation couramment utilisés dans une large gamme de produits cosmétiques. Leur sécuriré suscite de nombreuses controverses ces dernières années, alors il serait donc peut-être sage de les éviter complètement. Des études ont montré que certains parabènes avaient une action hormonale et augmentaient le niveau d'œstrogènes, favorisant le terrain au cancer du sein. Même si cette hypothèse doit encore confirmée par des études complémentaires, il serait plus prudent de surveiller la présence de 4-hydroxybenzoate d'éthyle (ou éthylparabène), de butylparabène, de propylparabène ou de méthylparabène, etc. En un mot, tous les ingrédients se terminant par -parabène. D'autant plus qu'il y a beaucoup de produits cosmétiques naturels et biologiques qui ne contiennent pas de produits chimiques suspects.

4- Le parfum synthétique
Les termes "parfum" ou "fragrance" désignent des substances dont la composition est opaque. Elles peuvent contenir des produits chimiques différents, notamment des conservateurs nocifs. Si vous utilisez un produit contenant un parfum synthétique dans la liste des ingrédients, vous n'êtes pas sûr de ce que vous mettez sur votre peau. Il est donc recommandé d'éviter complètement les parfums synthétiques et de choisir des produits de beauté qui contiennent des parfums naturels ou des huiles essentielles. En effet, le parfum naturel signifie que tous les composants sont naturels - pas de vices cachés. À évier donc : parfum, fragrance, arôme, etc.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

cinq × cinq =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.