Vendre sa boutique en ligne : ce qu'il faut savoir

vendre son site web

Tout comme avec une boutique classique, on peut se trouver confronté à l’obligation de vendre son e-commerce. Mais comment faire lorsqu’il s’agit d’un bien non matériel au sens classique du terme ? Plusieurs critères sont à évaluer pour bénéficier du meilleur prix.

Évaluer son e-commerce avec précision

Vous avez créé une boutique en ligne de qualité, qui était rentable, agréable à visiter, bref vous l’appréciez pour les longues heures que vous avez passées à la créer et le temps que vous y avez consacré. Mais cela ne suffit pas pour pouvoir déterminer sa valeur le plus exactement possible. Et comme pour tout article à vendre, le prix est capital. Trop élevé, il fera fuir les potentiels acheteurs. Trop bas, vous y perdez.

Pour calculer au mieux le prix de votre bien, il vous faudra prendre en compte différents aspects. Le chiffre d’affaires annuel, le seuil de rentabilité, les marges de bénéfice sont naturellement incontournables. Mais il faudra aussi mettre en avant le référencement sur les différents moteurs de recherche. Sur quels moteurs de recherche êtes-vous référencé ? Un bon référencement Google fera grimper le prix de votre site. Le trafic de la boutique en ligne est aussi un indispensable pour bien évaluer. Si votre trafic est important, cela se traduit par un nombre de visiteurs important et donc de clients. La base client, la popularité du site, le potentiel de croissance mais aussi la facilité de maintenance sont aussi des éléments importants.

Vous pouvez utiliser des outils spécifiques pour évaluer au plus juste le prix de votre boutique en ligne.

Ces critères sont incontournables et il est important d’être honnête pour déterminer le prix réel de la e-boutique. Une fois cette étape réalisée, vous pourrez alors étudier les textes de loi autour de cette opération.

Vendre un bien immatériel

Un e-commerce est par nature un bien immatériel. Pas de locaux, ni de bonne situation à mettre en avant. La loi présente donc des règles différentes. Un e-commerce reste toutefois un fonds de commerce comme un autre ou presque. Il présente des clients, des produits, des brevets ou encore un nom commercial.

Il faudra donc établir un contrat de cession adapté au bien vendu. Deux possibilités s’offrent au vendeur. Le premier concerne la vente d’un bien immatériel spécifique - le site de e-commerce. Un avantage à ce type de contrat : la vente ne pourra être annulée même en cas de litige. C’est la solution la plus simple pour céder son bien à autrui.

Autre type de contrat possible : la cession d’un fonds de commerce. Plus complexe, ce type de contrat demande de mettre au point différentes formalités, dont la mention est obligatoire pour que le contrat soit valable.

La loi impose également le respect de la propriété intellectuelle des auteurs ayant travaillé pour la e-boutique - photographes, rédacteurs, créateurs de vidéo… Ces droits d’auteur doivent être indiqués sur le contrat de vente.

Ce contrat doit impérativement comprendre les noms de l’acheteur et du vendeur, le prix de cession, les modalités d’exploitation de la e-boutique ainsi que les clauses relatives aux différents droits d’auteur. D’autres éléments pourront aussi être inscrits comme une clause de non-concurrence, la conservation des différents liens présents sur le site, la signature des articles de blog si présents.

Se faire aider pour bien vendre son e-commerce

Cela vous semble compliqué de vendre votre création ? Faites-vous aider ! Des professionnels sont à vos côtés pour estimer avec justesse son prix et de vendre son e-commerce et mettre en avant votre annonce. Vous trouverez ainsi deux avantages : trouver plus facilement des acheteurs et gagner de l’argent en vendant votre boutique en ligne.

VendreMonSite.fr est une plateforme spécialisée dans la vente et l’achat des sociétés e-commerces. C’est un partenaire professionnel pour vous accompagner au mieux. Vous pourrez ainsi évaluer votre bien sans perdre de temps et trouver de potentiels acheteurs plus simplement.

C’est la meilleure solution pour récupérer une partie de l’investissement que vous avez dédié à votre commerce en ligne.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

vingt − dix-huit =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.