Dois-je passer par un architecte pour faire construire?

Dois-je passer par un architecte pour faire construire

Dans quels cas avoir besoin d’un architecte ?

La loi du 3 janvier 1977 sur l’architecture rend le recours à un architecte obligatoire pour toute construction dont la surface de plancher ou « l’emprise au sol constitutive de surface de plancher » est supérieure à 170 m² (NDLR : depuis le 7 mai 2012, cette notion remplace l’ancienne « surface hors œuvre nette » et vient clarifier la définition de l’emprise au sol par le décret n° 2012-677).

Dans quels cas un architecte n’est pas obligatoire ?

Sous ce seuil (170 m²) donc, pas d’obligation d’architecte. Il en va de même lorsque les travaux portent sur des aménagement dans des espace intérieurs. On ne fera appel à un architecte que si, par ces travaux, on agrandit la surface totale et qu’on dépasse les 170 m².

A noter aussi qu’il y a recours obligatoire à l’architecte pour tout changement d’affectation d’un local : pour un hôtel que l’on transforme en immeuble studios, une grange qui devient habitation, ce recours est incontournable sans condition de surface.

Enfin, une déclaration préalable de travaux n’a pas à être signée par un architecte, même si de plus en plus de collectivités exigent ce recours à un homme de l’art pour garantir une meilleure intégration urbaine ou paysagère (quand la déclaration préalable concerne l’isolation par l’extérieur par exemple).

Quels sont les avantages pour le particuliers à passer par un architecte ?

Indépendance et qualité architecturale : l’architecte est indépendant de tout lobby, toute marque, tout système. L’architecte est le garant d’un projet personnel, c’est d’ailleurs la déontologie de la profession que d’être à l’écoute du client, de faire preuve d’humilité, de répondre à la question posée et d’apporter des solutions financières et esthétiques. La mission d’un architecte est d’établir un programme en fonction du site, du terrain, de la famille et du désir de construction de celle-ci.

plans d'architecte gratuits en ligne

Quelles garanties donne un architecte ?

L’architecte est un professionnel dont la compétence est reconnue par l’Etat et qui est obligatoirement assuré pour couvrir les actes qui engagent sa responsabilité professionnelle. Par le contrat qui le lie à son client, il garantit l’assurance des entreprises dont il coordonne les travaux. A savoir : En France, la garantie décennale est acquise une fois pour toutes, pour les 10 ans, après la réception du chantier. C’est à dire que toute l’équipe et l’architecte sont compris dans la garantie et même en cas de cessation d’activité d’une entreprise pendant ce délai de 10 ans, la garantie fonctionne toujours.

Combien coûte un architecte ?

L’architecte tarifie sa prestation intellectuelle par des honoraires convenus d’avance. Il en coûtera de 8 à 12% du projet hors taxes, en fonction de la complexité du chantier. Dans le cadre de cette prestation, l’architecte accompagne le maître d’ouvrage, son client, auprès des entreprises. Exemple : dans le cas d’un chantier à 150 000€, le prix d’un architecte se situerait aux environs de 15 000€ en travaillant autour de 9-10 % d’honoraires.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

treize + 11 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.