Bien qu'il existe de nombreuses raisons pour lesquelles certaines d'entre nous s'intéressent aux corsets et à l'entraînement de la taille, je dirais que l'une des raisons les plus courantes, si ce n'est la plus courante, est de se créer une taille plus petite. Et je sais que je parle au moins en mon nom en disant que personne ne regrette plus sa "taille d'avant" qu'une femme qui approche de la fin de sa grossesse ou qui vient d'accoucher.

Voici trois des questions les plus fréquemment posées sur la grossesse, l'accouchement et le corsetage :

Je suis dans mon dernier trimestre de grossesse

"Je suis dans mon dernier trimestre de grossesse et je veux acheter un corset pour après l'accouchement. Dois-je acheter une taille qui aurait été la mienne avant ma grossesse ?"

Laissez-moi vous dire qu'il n'y a presque rien qu'une femme soit plus prête à affronter que l'accouchement alors qu'elle approche de la fin de son dernier trimestre ! Il est donc tout à fait compréhensible de commencer à envisager des choses comme avoir un corset prêt et disponible pour le jour où vous pourrez à nouveau le porte autour de votre taille.

Cependant, si l'on met de côté notre excitation, il est sage d'être patiente et d'attendre la fin de l'accouchement pour choisir un corset.

La taille du corset étant déterminante pour le confort et pour éviter d'endommager le vêtement ou, pire encore, de se blesser, il est préférable de se mesurer après avoir accouché de son petit bout de chou.

Sachez également que pendant plusieurs semaines (voire plusieurs mois) après la naissance de votre enfant, vous aurez encore un peu de ventre. Pour de nombreuses femmes, leur ventre ressemble à celui qu'elles avaient à la fin de leur premier trimestre ou au tout début de leur deuxième. Bien que cela ne soit pas permanent et que votre ventre finisse par revenir à son état normal de détente, cela aura un impact certain sur la taille du corset qui répondra le mieux à vos besoins si votre médecin vous a donné le feu vert pour le lacer immédiatement après l'accouchement.

Combien de temps après l’accouchement peut-on utiliser un corset ?

Dans ce cas, vous devez absolument demander l'avis de votre médecin. Par exemple, pour celles qui ont dû subir une césarienne, le port d'un corset avant d'avoir eu la possibilité de guérir correctement est absolument à proscrire.

Si vous avez accouché naturellement (c'est-à-dire sans césarienne), certains médecins vous diront que vous pouvez commencer à porter une gaine ou un corset dès que vous êtes prête à retourner chez vous.

Encore une fois, c'est à votre médecin de répondre à cette question, car lui seul connaît votre état actuel et sait si le port d'une gaine ou d'un corset peut vous être bénéfique ou non.

Le port d’un corset après l’accouchement

"Le port d'un corset après l'accouchement affectera-t-il/limitera-t-il ma capacité à allaiter ? »

Bien que je puisse vous donner quelques conseils à ce sujet, la meilleure personne pour répondre à cette question est encore une fois votre médecin. Il sera le mieux à même de répondre à toute question que vous pourriez avoir sur le sujet et il saura mieux que quiconque s'il y a une raison pour laquelle vous devriez attendre d'avoir décidé d'arrêter d'allaiter avant de remettre votre corset.

Si vous vous êtes déjà renseignée auprès de votre médecin et qu'il ne voit aucune raison pour que le corset ait un impact négatif ou limite votre capacité à allaiter, il y a quelques points à prendre en compte pour des raisons de commodité :

-S'en tenir à un corset underbust.

Personnellement, je ne peux pas imaginer quelque chose de moins pratique que de porter un corset de type "overbust" si vous avez décidé d'allaiter votre enfant. Les soutiens-gorge d'allaitement et les hauts/blouses faciles à enlever sont déjà assez compliqués : contentez-vous d'un corset sous le buste.

-Garder votre corset au sec

C'est un fait naturel : vos seins couleront. Que vous choisissiez d'allaiter ou non, vous devrez vous attendre à voir des taches d'humidité sur votre soutien-gorge et votre chemisier/top pendant un bon bout de temps.

Pour que votre corset et vos autres vêtements restent secs, il existe des inserts à placer dans le soutien-gorge pour faciliter l'absorption. Comme elles peuvent être assez chères, une autre solution consiste à couper une serviette hygiénique en deux et à la placer dans les bonnets de votre soutien-gorge. Et voilà ! Plus de dégâts

Et voilà quelques conseils et astuces simples pour vous aider à rentrer dans votre corset ! Mais encore une fois, consultez toujours un professionnel de la santé avant de prendre des décisions hâtives sur le moment de commencer à porter un corset après l'accouchement.

*Les informations contenues dans cet article ne sont pas destinées à remplacer les conseils d'un médecin. Avant d'entamer un régime d'entraînement de la taille, demandez toujours l'avis d'un professionnel de la santé*.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

11 + dix-neuf =