Les tatouages ​​sont plus qu'une simple mode : ils ne sont pas seulement un atout culturel précieux, mais ils ont aussi une très grande signification pour de nombreuses personnes. Cependant, les préférences et les goûts de nombreuses personnes tatouées changent souvent, c'est pourquoi un tatouage ne convient plus rapidement à la situation de vie actuelle ou est perçu comme laid. Grâce à la technologie laser moderne, vous pouvez faire enlever un tatouage indésirable par un spécialiste. Dans cet article, vous découvrirez ce que vous devez considérer avant, pendant et après un détatouage.

Sommaire

Qu’est-ce qu’un tatouage ?

Un tatouage ou tatoo est un signe ou un motif qui est encré dans la couche intermédiaire de la peau, appelée le derme, d'environ un à trois millimètres de profondeur à l'aide d'encre, de pigments ou d'autres agents colorants. Le corps ne peut pas décomposer les pigments de couleur en raison de leur taille. Il les encapsule à l'aide des propres cellules charognardes du corps, les soi-disant macrophages, ce qui signifie que le tatouage reste en permanence dans la peau.

Comment fonctionne le tatouage ?

Pour le tatouage, la plupart des salons de tatouage utilisent une machine à tatouer électronique. Le tatoueur plonge une aiguille dans la couleur du tatouage et perce l'épiderme, la couche supérieure de la peau, dans le derme à un rythme pouvant atteindre 10 000 points par minute. Ce mouvement se produit si rapidement que vous ne pouvez pas le voir à l'œil nu. Pour les lignes et les contours, il utilise environ trois aiguilles, pour les grandes surfaces, il doit utiliser jusqu'à 45 aiguilles. Le tatoueur stocke les pigments de couleur des couleurs du tatouage en permanence dans le derme. Étant donné que l'épaisseur des couches de peau dépend de la partie respective du corps, la profondeur de ponction varie également en fonction de l'épaisseur de la peau. Pendant le processus de cicatrisation, le corps encapsule les pigments de couleur afin qu'ils restent visibles en permanence. Contrairement à l'épiderme, la couche supérieure de la peau, le derme, dans laquelle sont stockés les pigments de couleur du tatouage, ne se régénère pas. Par conséquent, les tatouages ​​sont visibles en permanence.

Quelles sont les raisons du détatouage ?

Il existe diverses raisons pour retirer un tatouage. Les personnes concernées ne sont plus satisfaites de leur tatouage, par exemple, car elles n'aiment plus le motif, l'emplacement ou la couleur. Dans de nombreux cas, les tatouages ​​peuvent également s'estomper quelque peu, ce qui est une autre raison pour le détatouage. De plus, au cours de la vie, l'attitude et la personnalité de chacun peuvent beaucoup changer, c'est pourquoi un tatouage peut tout simplement ne plus être souhaitable. Certains patients veulent simplement plus d'espace pour de nouveaux tatouages ​​et font donc enlever ceux qui existent déjà. D'autres sont un péché de jeunesse ou un souvenir de l'ex-partenaire qu'il convient d'effacer. Pourquoi vous décidez finalement de vous faire enlever un tatouage
Les médecins recommandent le retrait du tatouage pour des raisons de santé lorsque des réactions allergiques se produisent, dont certaines ne peuvent survenir que des années après la piqûre du tatouage. De plus, dans certains domaines professionnels, les tatouages ​​sur des parties du corps particulièrement visibles comme le visage ou les mains ne sont pas toujours les bienvenus.

Quels sont les avantages du détatouage ?

Selon la surface et la densité de couleur du tatouage, la douleur d'un traitement au laser est faible à supportable. Grâce à la technologie moderne et aux appareils laser doux, les tatouages ​​peuvent être enlevés relativement facilement, tant que vous suivez les instructions de votre spécialiste responsable. Avec le détatouage au laser, vous pouvez compter sur un traitement indolore, en grande partie sans cicatrice et sans plaie.

Un tatouage peut-il toujours être enlevé à 100 % ?

Dans de nombreux cas, un médecin spécialisé peut supprimer complètement le tatouage respectif. Cependant, le succès du traitement dépend du type et de la quantité de colorant utilisé et de la profondeur de pénétration du colorant dans la peau. En général, les colorants bleus, noirs et rouges sont les plus faciles à éliminer, les colorants orange et violet sont moins faciles à éliminer et les colorants jaunes et verts sont les plus difficiles à éliminer. Étant donné que des colorants non homologués sont souvent utilisés pour les tatouages, il est d'autant plus difficile pour le spécialiste traitant de trouver la bonne longueur d'onde pour le laser. Par conséquent, dans certains tatouages, des contours clairs et des taches claires peuvent subsister. Quelle que soit la couleur utilisée, augmenter la thérapie au laser .

tatouage enlevé complétement

Quel âge doit avoir le tatouage avant de pouvoir le faire enlever ?

En principe, l'âge du tatouage ne joue aucun rôle dans la réussite du retrait. Cependant, l'expérience montre que les pigments de couleur des tatouages ​​plus anciens sont encapsulés plus profondément dans le tissu, c'est pourquoi plusieurs traitements sont souvent nécessaires par rapport aux tatouages ​​frais.

En matière de détatouage, le plus tôt sera le mieux ! Normalement, les tatouages ​​frais sont plus faciles et meilleurs à enlever que les plus anciens. Avec un tatouage fraîchement fait, vous devez encore attendre au moins quatre à huit semaines avant de pouvoir commencer le détatouage au laser, car vous devez laisser suffisamment de temps à la peau pour se régénérer. Un tatouage plus ancien nécessite généralement plus de traitements car les pigments de couleur sont encapsulés plus profondément dans les tissus des tatouages ​​plus anciens.

À qui le détatouage convient-il et à qui ne l’est-il pas ?

Fondamentalement, le détatouage convient à tous ceux qui souhaitent se débarrasser d'un tatouage indésirable. Étant donné que votre peau est exposée à de fortes contraintes lors du retrait d'un tatouage et que votre système lymphatique, votre foie et vos reins doivent également faire beaucoup de travail pour décomposer les particules de couleur, vous devez être en bonne santé et être sûr que vous êtes mentalement et en bonne santé mentale, vous pouvez également assumer les dépenses financières et en temps d'un détatouage. De plus, les femmes enceintes et les jeunes mères ne doivent pas se faire enlever leurs tatouages ​​pendant qu'elles allaitent.

Le tatouage au laser fonctionne-t-il sur une peau bronzée

Comme il existe de nombreux types de peau différents, le succès d'un traitement au laser dépend également du type de peau respectif. Les peaux foncées, en particulier, réagissent généralement différemment aux traitements au laser que les peaux claires. En principe, les experts peuvent également utiliser des lasers pour enlever les tatouages ​​des peaux foncées ou bronzées. Cependant, les personnes à la peau claire ont plus de chances de réussir. La couleur de peau plus foncée peut entraîner des troubles pigmentaires indésirables, car le laser peut à peine distinguer la peau bronzée de la couleur du tatouage. Pour cette raison, il existe un risque plus élevé de légère décoloration de la zone cutanée traitée, appelée hypopigmentation, avec une peau plus foncée. Dans certains cas, cela peut disparaître de lui-même après un certain temps. Pour réduire le risque de pigmentation. Pour éviter cela, vous devez éviter la lumière directe du soleil pendant un certain temps avant le traitement et également vous abstenir d'aller au solarium.

Le détatouage est-il possible pendant la grossesse ?

Les experts déconseillent le détatouage pendant la grossesse. Étant donné que les particules de couleur du tatouage sont brisées par le faisceau de lumière à haute énergie lors du retrait au laser , puis décomposées par le corps, votre corps est exposé à des substances qui peuvent être toxiques pendant cette période. Le bébé à naître ne doit pas être exposé à un tel risque, c'est pourquoi le détatouage ne doit pas être effectué pendant la grossesse.

Quels tatouages ​​sont les mieux enlevés ?

Les petits tatouages ​​noirs sont généralement les plus faciles à enlever. Il y a de fortes chances que vous ne puissiez voir aucun résidu de tatouage après le traitement au laser. Les tatouages ​​sont généralement plus faciles à enlever sur une peau claire que sur une peau foncée, et l'expérience a montré que les tatouages ​​frais sont plus faciles à enlever que les plus anciens. Il doit s'écouler au moins quatre à huit semaines entre le perçage du tatouage et son retrait, afin que votre peau puisse se régénérer suffisamment.

Quelles couleurs conviennent au détatouage ?

La qualité du tatouage dépend de la qualité de la couleur et de la composition de la couleur respective. Votre spécialiste responsable ajuste la longueur d'onde du laser à la couleur de votre tatouage à enlever. Plus la couleur est foncée, mieux la lumière laser peut être absorbée par les pigments de couleur, puis les briser. Pour cette raison, les nuances claires telles que le blanc, le jaune, un vert clair ou le violet et le turquoise sont plus difficiles à éliminer ou nécessitent un grand nombre de traitements au laser. Les couleurs foncées telles que le noir, le gris et le rouge foncé peuvent être mieux éliminées, car elles représentent un contraste clair avec les pigments de couleur de la peau.

Est-il possible d’enlever de grands tatouages ​​?

Même les grands tatouages ​​peuvent être enlevés avec un laser. Cependant, beaucoup plus de séances sont nécessaires ici qu'avec des motifs plus petits. Les chances de succès sont nettement plus élevées avec des tatouages ​​plus petits qu'avec de grands tatouages.

Pouvez-vous également supprimer un tatouage fait maison?

Même les tatouages ​​faits maison peuvent être enlevés par des dermatologues ou des professionnels spécialisés. Les tatouages ​​professionnels ont tendance à être encore plus difficiles à enlever que les tatouages ​​amateurs. Parce que même les tatouages ​​gravés ont moins de pigment, ce qui est aussi plus superficiel et peut donc s'enlever plus rapidement.

Qui peut effectuer un détatouage ?

De nombreux dermatologues et studios de tatouage et cosmétiques spécialisés proposent des procédures au laser pour le détatouage. Afin de limiter au maximum les risques pour la santé et les complications, vous devez de préférence être traité par des professionnels de la santé tels que des dermatologues spécialisés ou des spécialistes en chirurgie plastique et esthétique.

Comment fonctionne l’effacement des tatouages ​​par laser?

Le détatouage au laser est une méthode très efficace et la plus largement utilisée pour enlever les tatouages ​​indésirables aujourd'hui. Un faisceau laser chauffe les particules de couleur dans le derme à des températures très élevées, ce qui provoque l'éclatement des particules et le transport du système lymphatique. Les particules colorées sont ensuite excrétées par le foie et les reins.

Que se passe-t-il avant le traitement ?

Avant le traitement au laser, vous aurez une consultation avec votre spécialiste responsable, au cours de laquelle il vous fournira des informations détaillées sur le prochain détatouage. Le médecin qui vous traite vous informera sur les perspectives de succès ainsi que sur les risques éventuels du détatouage. Il créera également un plan de traitement pour vous, qui contient toutes les informations pertinentes concernant la durée du traitement et les coûts encourus.

Que dois-je considérer avant un traitement ?

- Évitez les expositions intenses au soleil

- Évitez de prendre des anticoagulants

Avant un traitement au laser , vous devez vous assurer que vous n'exposez pas la zone cutanée à traiter à une lumière solaire intense, car le retrait d'un tatouage sur une peau bronzée prend plus de temps et les effets secondaires peuvent survenir plus fréquemment. Vous devez également arrêter de prendre des anticoagulants tels que l'aspirine pendant environ une semaine avant le traitement.

Quel laser convient le mieux au détatouage ?

Selon la couleur du tatouage, votre spécialiste responsable travaille avec différentes longueurs d'onde et systèmes laser. Selon la couleur de votre tatouage, il utilise différents lasers pico ou nanosecondes avec différentes gammes de longueurs d'onde lumineuses. Les lasers les plus courants incluent le laser rubis, le laser alexandrite, les lasers Q-switch ou Nd:YAG, qui ont tous des longueurs d'onde différentes dans la gamme nanométrique. Le laser le mieux adapté au détatouage dépend de la couleur et de la densité de couleur du tatouage.

Comment un tatouage peut-il être effacé au laser ?

Lors du détatouage, un laser délivre de l'énergie lumineuse sur la peau. La longueur d'onde de la lumière est ajustée de manière à ce que la lumière ne soit absorbée que par le colorant de la peau et puisse traverser le reste de la peau. Les impulsions du laser décomposent les pigments de couleur en petites parties individuelles, qui sont transportées via le système lymphatique de votre corps. Le laser émet la lumière en impulsions très courtes et intenses et détruit ainsi le colorant de votre peau. Le flash de lumière protège en même temps la peau environnante. Plus l'impulsion lumineuse du laser est courte, moins les tissus cutanés environnants sont endommagés. Votre spécialiste responsable peut définir différents paramètres laser tels que la taille du spot laser, la profondeur de pénétration dans la peau et la densité d'énergie.

Qu’advient-il de la couleur lorsqu’un tatouage est enlevé?

Le laser émet des impulsions de lumière qui pénètrent votre peau. Là, ils projettent les pigments de couleur du tatouage dans de nombreuses parties individuelles, que le système lymphatique de votre corps peut ensuite progressivement transporter et excréter via le foie et les reins, provoquant la décoloration de votre tatouage avec le temps. Ce processus peut prendre de quatre à six semaines, pendant lesquelles votre tatouage s'éclaircira de jour en jour. Par conséquent, vous devriez faire une pause d'environ quatre à six semaines entre les séances individuelles.

À quoi ressemble le laser d’un tatouage?

Le niveau de douleur associé au détatouage au laser varie d'un patient à l'autre. Les personnes touchées ressentent généralement la douleur semblable à la piqûre du tatouage. Dans certains cas, le laser ressemble également à de petites éclaboussures de graisse chaudes sur la peau.

Le tatouage au laser est-il douloureux ?

Tout comme le tatouage perçant lui-même, la sensation de douleur lors du laser d'un tatouage varie en fonction de la région du corps, mais une légère douleur est inévitable. Étant donné que le détatouage au laser lui-même ne prend pas très longtemps, la douleur passe également rapidement. La sensation d'éclatement des pigments de couleur peut être comparée à de courtes éclaboussures de graisse chaudes, ce qui est tout à fait tolérable et tolérable pour la plupart des patients. Si vous êtes très sensible à la douleur, votre médecin peut appliquer une crème anesthésiante légère, mais le traitement est généralement possible sans aucune anesthésie médicale. Un bon refroidissement après le traitement éliminera rapidement toute irritation et tout gonflement de la peau.

Combien de temps dure le détatouage au laser ?

La durée de chaque traitement au laser dépend de la façon dont votre peau réagit au laser et de sa capacité à pénétrer les couches de votre peau. Le traitement au laser lui-même ne prend pas très longtemps, généralement une séance se termine en dix à trente minutes. En fonction du nombre de séances et de la période de récupération nécessaire entre les séances individuelles, vous devez vous attendre à une période de traitement d'environ douze mois.

Combien de séances de laser faut-il pour que le tatouage disparaisse complètement ?

Le nombre de traitements nécessaires pour enlever un tatouage est très individuel et dépend de plusieurs facteurs. Il s'agit notamment de la profondeur du tatouage, de son âge, de la qualité et du professionnalisme de l'exécution, de la composition et de la densité des couleurs et des couleurs utilisées. De plus, l'état des parties du corps et de la peau ainsi que les soins pendant le post-traitement jouent un rôle important dans la question du nombre de séances nécessaires.
Comme votre spécialiste ne peut pas détruire toutes les particules de couleur lors de la première séance, vous devrez répéter le traitement au laser toutes les six à huit semaines jusqu'à ce que le tatouage ne soit plus visible sur votre peau. Votre corps a également besoin de ce temps pour que le système immunitaire puisse éliminer les particules de couleur détruites. Vers la fin, les intervalles entre les traitements peuvent également s'allonger, car le système immunitaire continue d'enlever la couleur même après des mois et le tatouage s'estompe de plus en plus.

Le nombre de séances de laser nécessaires dépend de nombreux facteurs, tels que la taille de votre tatouage, les couleurs utilisées et la quantité d'encre utilisée dans le piercing.
Les nuances claires peuvent être supprimées beaucoup plus rapidement que les blocs de couleur épais. La durée du traitement dépend également de la profondeur des particules de couleur dans votre peau. Il devrait normalement y avoir une période de quatre à six semaines entre les différents traitements au laser afin que votre peau puisse récupérer et que votre système lymphatique puisse éliminer les particules qui ont déjà été détruites. Cela rendra votre tatouage plus léger d'une séance à l'autre.
Plusieurs séances sont généralement nécessaires pour faire disparaître complètement un tatouage. En gros, vous devez vous attendre à 6 à 14 séances jusqu'à ce que votre tatouage ait complètement disparu. Selon l'intensité des couleurs, huit à 16 séances peuvent être nécessaires pour les motifs colorés. Selon le nombre de séances dont vous avez besoin et le temps dont vous avez besoin pour récupérer entre les deux, vous devez vous attendre à une période de traitement d'environ un an. Plusieurs séances, généralement entre trois et six, sont également nécessaires pour retirer le maquillage permanent.

Avec un cover-up, seuls quelques traitements suffisent généralement pour préparer et éclaircir le motif afin que le tatoueur puisse commencer par le cover-up. Afin de donner à la peau suffisamment de temps pour se régénérer, vous devez attendre au moins six mois après le dernier traitement au laser jusqu'à ce que le nouveau pigment de couleur soit introduit dans la peau.

Quels autres types de détatouage existe-t-il ?

Il existe de nombreuses méthodes de détatouage. Les alternatives au traitement au laser sont, par exemple, l'abrasion cutanée (dermabrasion), le détatouage thermique à l'électricité (diathermie), l'ablation chirurgicale (excision), la soi-disant découpe au jet d'eau ou l'élimination à l'aide d'acide lactique. Par rapport à d'autres procédures, cependant, la thérapie au laser a un taux de complications nettement inférieur et est également relativement facile à utiliser, c'est pourquoi elle est utilisée le plus fréquemment aujourd'hui.

Dermabrasion (abrasion cutanée)

La dermabrasion est une application mécanique dans laquelle votre dermatologue traitant broie ou fraise les couches supérieures de la peau à l'aide d'un dispositif de sablage ou d'une fraiseuse. La dermabrasion est une procédure très approfondie que les dermatologues utilisent encore dans des situations particulières. Cependant, l'abrasion de la peau comporte un risque élevé de cicatrisation.

Diathermie (détatouage thermique avec électricité)

La diathermie est une procédure dans laquelle le courant électrique circule dans la couche de peau affectée et la chaleur générée brûle les particules colorées. Ainsi, votre peau se reforme de l'intérieur tandis que votre corps repousse les particules de couleur de votre tatouage vers l'extérieur. Cependant, le détatouage thermique présente également des inconvénients, tels que des dommages aux tissus environnants, un risque élevé de cicatrisation , des douleurs lors de la cicatrisation et un processus de régénération relativement long.

Excision (ablation chirurgicale)

Pour les tatouages ​​​​plus petits, un spécialiste peut également exciser la zone de peau avec le tatouage et étirer la peau adjacente ensemble. Cependant, le détatouage chirurgical n'est pas possible sur toutes les parties du corps. L'excision peut être réalisée sous anesthésie locale ou générale . Le grand avantage de cette méthode est que le tatouage est définitivement supprimé au cours d'une opération unique. Cependant, une cicatrice se forme au niveau du site opéré.

Découpe au jet d'eau

Avec cette méthode, votre spécialiste responsable travaille avec un jet d'eau fin. Sous anesthésie générale, il creuse la peau tatouée puis lave les pigments de couleur. Cette méthode convient également aux grands tatouages. De plus, votre médecin spécialiste responsable peut utiliser la découpe au jet d'eau pour enlever tous les types de peinture. Par rapport à l'ablation chirurgicale (excision), la formation de cicatrices est un peu moindre.

Acide lactique

Le médecin qui vous traite injecte dans la peau une solution d'acide lactique destinée à stimuler votre corps à rejeter les particules de couleur. Cependant, cela peut entraîner de nombreux effets secondaires tels qu'une inflammation sévère, une prolifération cutanée, un stress sur les muqueuses et des cicatrices . Il est donc conseillé d'envisager d'autres méthodes de traitement.

Que dois-je prendre en compte après le détatouage ?

Après le retrait du tatouage, la zone traitée est encore très sensible, c'est pourquoi vous devez la garder aussi sèche que possible pendant trois jours et donc la laver très soigneusement. Lors du séchage, vous ne devez pas frotter la zone, tamponnez-la légèrement. Vous ne devez pas non plus sceller la plaie avec du ruban adhésif, car l'air favorise le processus de guérison. Si des croûtes ou des cloques se forment après le traitement, les spécialistes recommandent d'appliquer des crèmes hydratantes ou antibactériennes sur la zone touchée jusqu'à ce que les croûtes soient faciles à enlever ou tombent d'elles-mêmes. Il est également important que vous n'essayiez pas de gratter ces croûtes ! Ils font partie du processus normal de guérison et les retirer prématurément augmente le risque relativement faible de cicatrisation.

après un détatouage

Dans ce cas, les bandages aident à protéger la zone laser et soutiennent le processus de guérison. De plus, avant et après le retrait au laser, vous ne devez pas faire de musculation qui sollicite les muscles sous le tatouage retiré, car cela augmente le risque de cicatrices. Vous devez également éviter les cabines de bronzage, les saunas ou nager dans de l'eau chlorée jusqu'à ce que votre miracle soit complètement guéri. Vous pouvez refroidir les rougeurs et les gonflements avec des compresses froides. Vous devez également éviter les vêtements serrés qui pourraient frotter sur la zone traitée.

Quelle crème est la meilleure après le détatouage ?

Étant donné que des saignements ponctuels ou des cloques peuvent survenir sur la zone de peau traitée après le traitement au laser, les dermatologues recommandent un traitement de suivi avec des onguents antibactériens jusqu'à ce que la croûte qui s'est formée sur la zone affectée se dissolve. Les hydratants peuvent également soutenir le processus de guérison. Votre peau étant encore très sensible au soleil jusqu'à trois mois après le traitement, les médecins recommandent une crème solaire avec un indice de protection solaire de 50.

Puis-je me faire tatouer à nouveau la zone après un détatouage ?

Une fois la zone traitée complètement cicatrisée, vous pouvez vous faire tatouer un nouveau tatouage au même endroit. Veuillez noter cependant que votre peau présentera de très fines cicatrices après le traitement au laser et réagira donc plus sensible à la douleur qu'auparavant. Vous devez donc accorder à votre peau une période de repos d'environ six à huit mois après le retrait au laser avant de tatouer à nouveau la zone.

Quels sont les risques et les complications du détatouage ?

Votre peau réagit très différemment à la thérapie au laser , selon le colorant utilisé, la profondeur de la piqûre, votre âge, votre taille, la partie de votre corps affectée et votre constitution physique . Après le traitement, des saignements ponctuels et des cloques peuvent souvent se produire au niveau de la zone traitée au laser, suivis de la formation de croûtes, que vous devez traiter avec une pommade antibactérienne jusqu'à ce que la croûte se détache. Une rougeur et un gonflement de la peau se produisent souvent. Avec de bons soins de suivi, ceux-ci guérissent en quelques jours sans autres complications. Ce n'est que dans de rares cas que les pigments de couleur brisés de votre peau peuvent déclencher des réactions allergiques.

Le détatouage est-il dangereux ?

Les risques associés au détatouage dépendent de la taille du tatouage, des couleurs utilisées, de la concentration en pigment, de la partie du corps affectée et du type de thérapie au laser. Outre les risques tels que les saignements, les gonflements, les cicatrices ou les infections, divers produits sont libérés lors de la séparation des pigments de couleur, ce qui peut éventuellement contribuer à endommager les cellules. La question de savoir si et dans quelle mesure les composants libérés sont nocifs pour l'organisme humain n'a pas encore été étudiée scientifiquement.

Le laser est-il cancérigène ?

On soupçonne que le détatouage au laser pourrait augmenter le risque de cancer. Les pigments de couleur du tatouage sont décomposés par des impulsions lumineuses à haute fréquence dans une longueur d'onde spécifique, puis transportés par le système lymphatique. Cependant, une grande partie reste dans votre corps. La libération de composants toxiques ou cancérigènes lors de la séparation des pigments de couleur n'a pas encore été scientifiquement confirmée. Cependant, les spécialistes soupçonnent que le traitement au laser de la couleur bleue pourrait produire des sous-produits toxiques tels que l'acide cyanhydrique, le benzène et le benzointrile, qui pourraient endommager les cellules. Les experts n'excluent donc pas la possibilité que des résidus de produits de fission puissent rester dans l'organisme après un traitement au laser.

Des taches pigmentaires ou des cicatrices peuvent-elles apparaître après le traitement ?

Les lasers peuvent parfois laisser des brûlures et des cicatrices et provoquer des troubles pigmentaires ou des allergies . De nos jours, les spécialistes utilisent des appareils laser très doux pour la peau, c'est pourquoi l'apparition de cicatrices et de taches pigmentaires est très rare, mais ne peut être exclue.

Pouvez-vous enlever un tatouage vous-même ?

On dit que diverses crèmes et gommages au sel aident à enlever les tatouages ​​à la maison, ce qui s'est avéré sans effet et irrite et enflamme votre peau plutôt que de la libérer d'un tatouage indésirable. Pour faire enlever un tatouage, il est préférable de consulter un spécialiste expérimenté. Il peut vous conseiller sur votre situation individuelle et avec lui, vous pouvez trouver le moyen le plus approprié pour vous débarrasser d'un tatouage indésirable le plus doucement possible.

Est-il possible d’acheter un laser pour le détatouage ?

En principe, il est possible d'acheter des lasers pour le détatouage. Cependant, c'est un appareil très risqué qui peut vous causer des dommages importants s'il est mal utilisé. Pour cette raison, veuillez contacter un médecin spécialisé qui pourra retirer votre tatouage en toute sécurité et dans le respect de toutes les précautions d'hygiène et de santé nécessaires.

Combien coûte le détatouage ?

Le coût du détatouage dépend de la taille de la zone cutanée à traiter et du type de tatouage. Ainsi, les tatouages ​​noirs, plus petits ou déjà délavés peuvent être enlevés plus rapidement que les motifs très colorés. Les frais de traitement commencent aux alentours de 100 euros pour les petits tatouages ​​et peuvent monter jusqu'à plusieurs centaines d'euros. Pour une estimation individuelle des coûts, il est préférable de consulter votre dermatologue responsable ou votre esthéticienne spécialisée.

L’assurance maladie prend-elle en charge les frais de détatouage ?

Étant donné que le détatouage n'est pas une procédure médicalement nécessaire, les compagnies d'assurance maladie ne couvrent pas les frais de traitement. En cas de besoin médical, vous pouvez contacter votre mutuelle pour savoir s'il est possible de prendre en charge les frais.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

17 − douze =