Vous rêvez de devenir coach sportif pour faire de votre passion un métier ? Notez qu'il s'agit d'un métier assez réglementé. Vous devez ainsi suivre des étapes précises avant de vous lancer. Découvrez comment devenir coach sportif, quelle formation suivre et quelle forme juridique choisir.

Faites les bonnes formations pour devenir coach sportif

Pour exercer ce métier, vous devez être titulaire d'un diplôme ou d'un certificat reconnu. Si vous voulez devenir coach sportif, il est nécessaire de suivre une formation particulière. Il s'agit d'une obligation légale qui va garantir vos compétences et la qualité de vos prestations à l'égard de vos futurs clients. Vous pouvez suivre une formation auprès d'un organisme privé ou public. Pour être sûr de suivre une formation reconnue, vous devez vous référer au répertoire national des certifications professionnelles ou RNCP. Même si les qualifications peuvent varier selon l'activité dans laquelle vous allez faire carrière, il y a des formations classiques pour devenir entraîneur sportif, à savoir :

  • le DE JEPS (Diplôme d'État de la Jeunesse, de l'Éducation Populaire et du Sport),
  • le BP JEPS (Brevet professionnel de la Jeunesse, de l'Éducation Populaire et du Sport),
  • une Licence STAPS (Sciences et techniques des Activités Physiques et Sportives),
  • le CQP ALS (Certificat de Qualification Professionnelle Animateur de Loisir Sportif).

Pour en savoir plus, n'hésitez pas à consulter des sites répertoriant les formations à suivre et les détails de chaque programme.

Choisissez la bonne forme juridique pour devenir coach indépendant

Si vous voulez devenir coach indépendant, vous devez procéder à la création d'une société ou exercer en tant qu'auto-entrepreneur. Le choix du statut juridique est une décision importante à prendre, car chaque structure a ses avantages et ses inconvénients. La micro-entreprise (auto-entrepreneur) constitue le statut juridique le plus simple. C'est aussi la forme la plus simplifiée sur le plan fiscal et comptable. La création de l'entreprise se fera facilement et les obligations seront minimales. Vous pouvez d'autre part créer une société pour pratiquer votre activité. L'avantage de cette forme juridique est que votre patrimoine personnel va se distinguer de celui de votre entreprise. En général, les coachs sportifs doivent choisir entre les sociétés à responsabilité limitée (EURL ou SARL) et les sociétés par actions (SAS Unipersonnelle ou SAS).

Quel est le coût pour créer son entreprise et devenir coach sportif ?

Si vous voulez exercer en tant que coach indépendant, vous devez procéder à la création d'une entreprise. En ce qui concerne le coût de la création de votre entreprise, le statut de micro-entrepreneur est avantageux, car les démarches de création sont gratuites. Si vous avez choisi de fonder une AERL (auto-entreprise à responsabilité limitée), vous devez toutefois effectuer une déclaration d'affectation de patrimoine, impliquant des frais de greffe dont le montant s'élève à 48,16 €. Si vous avez choisi de fonder une société, les différentes formalités relatives à la création représentent un certain coût. D'abord, il y a les frais de rédaction des statuts qui peuvent vous coûter entre 1500 € et 2500 € si vous faites appel à un avocat ou un notaire. Si vous avez en revanche recours aux services d'une plateforme juridique en ligne, les frais peuvent varier entre 175 € et 300 €. Vous devez par ailleurs prévoir les frais d'annonces au JAL qui sont compris entre 150 € et 200 €.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

17 − douze =