Établir un budget référencement : comment s'y prendre ?

Il est essentiel de consacrer un budget spécifique pour le référencement de son site afin d’optimiser sa visibilité et d’enregistrer un trafic élevé. Comment définir un budget référencement ?

Établir un budget référencement

Déterminer ses objectifs

La première chose à faire lorsque l'on veut définir le budget référencement de son site est de bien délimiter ses objectifs. On veut sûrement optimiser la visibilité de ses pages Web dans les moteurs de recherche, mais dans quel but précis ? Il faut en effet déterminer si on espère uniquement être mieux connu sur la Toile ou si on souhaite atteindre d’autres buts.
En l’occurrence, un bon référencement permet de fidéliser les clients et de maintenir la communication avec eux. Il permet également de séduire d’autres visiteurs et de transformer les visites en achats. La multiplication des ventes d’un site e-commerce passe aussi essentiellement par un référencement réussi.

Identifier ses besoins

Il faut ensuite analyser l’état actuel du site à référencer. S’agit-il d’un site encore à créer ? L’adresse existe-t-elle déjà, mais il faut juste améliorer sa visibilité ? Est-ce un site déjà bien positionné et le budget à définir servira à maintenir sa notoriété ? On étudiera alors la taille du site, le nombre de pages déjà actives, l’architecture de la plateforme, les mots clés déjà utilisés, son linkbuilding, l’environnement concurrentiel, etc.
Le coût du référencement n’est pas la même pour chaque site, puisque les techniques utilisées et l’ampleur du travail ne sont pas en effet identiques. Ainsi, un site aurait besoin d’inscriptions dans les annuaires, tandis qu’un autre nécessiterait un remaniement complet du contenu de ses pages et un autre encore la définition de nouveaux mots clés plus pertinents.

Définir des mots clés pertinents

A partir des objectifs et des besoins qu’on a identifiés, on définira les mots clés de positionnement qui serviront à attirer les visiteurs. Non seulement des mots clés bien choisis permettront de booster le positionnement du site, mais serviront également de liens dans les blogs, les communiqués de presse, les annuaires, sites partenaires, etc. On choisira notamment des mots clés moins concurrentiels et pourtant très efficaces. Ils doivent répondre aux requêtes les plus récurrentes des internautes.

Améliorer le contenu de ses pages

Les mots clés doivent ensuite être bien exploités. Il est parfois nécessaire de revoir entièrement sa ligne éditoriale et d’apporter davantage d’informations utiles aux internautes dans ses pages tout un insérant intelligemment ses mots clés. Les articles publiés en dehors des pages du site sont tout aussi importants. On améliorera par exemple la qualité de ses communiqués de presse, on adaptera ses textes publiés auprès des sites partenaires en fonction de l’attente des visiteurs de ces derniers, etc. L’intervention permanente d’un prestataire expérimenté en rédaction web apportera de bons résultats dans ce sens.

Établir le budget référencement

Dans l’idéal, le budget référencement est à établir avant la mise en place du site. On est ainsi fixé sur le coût effectif de la gestion du site, et on est à l’abri des modifications ultérieures qui pourraient engendrer de nouvelles dépenses. Par ailleurs, le référencement du site se fera tout au long de la vie de celui-ci. Un budget mensuel est de ce fait plus approprié. L’établissement du budget serait plus aisé si on collabore avec un consultant externe spécialisé en SEO.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

1 × 1 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.