Les hommes et les femmes sont-ils faits pour vivre ensemble ?

Les hommes et femmes sont différents, nous le savons tous. Mais peut-on mettre le doigt sur nos différences, les comprendre et les accepter ?

Différence homme femme

Face à un problème, les hommes essayent de trouver une solution individuellement quand les femmes vont en parler tout naturellement pour crever l’abcès. Une manière différente qui peut entraîner des frustrations. Les femmes partagent généralement leur problème avec leur partenaire masculin qui peut y voir une complainte lancinante, un refus de responsabilité ou une manière de prendre l’autorité et condamner ainsi le leadership de l’homme.
Connaître les différences entre la façon dont les hommes et les femmes pensent peut aider à résoudre certains problèmes de couple. Ne vous énervez pas contre votre conjoint parce qu’il ne voit pas les choses de la même façon que vous. Vous n’êtes pas opposé, vous êtes différent et complémentaire.

Nos différences fondamentales puissent leur origine chez nos ancêtres d’il y a 400 000 ans qui vivaient en tribu. Petit tour en arrière sur des comportements primitifs :

  • Les femmes s’occupaient de la cueillette, de préparer à manger et des enfants parfois en même temps. C’est ainsi qu’on voit aujourd’hui la faculté féminine de faire plusieurs choses simultanément. Dans les tribus, les femmes interagissaient socialement entre elles, gardant les enfants de l’une ou aidant les enfants de l’autre. Elles se parlaient et développaient des relations fortes entre elles. Ce qui aujourd’hui est vu comme une aisance et un avantage à cultiver les relations sociales.
  • Les hommes avaient besoin de prédire où et quand les animaux seraient disponibles pour la chasse. Alors l’esprit des hommes commença à devenir plus tournée vers l’avenir, et moins dans le moment présent. La chasse exigeait des hommes une complète concentration pour de courtes périodes de temps. Afin de capturer les animaux, ils devaient construire des pièges, se cacher dans des abris. Ces indices portent à penser que toutes ces compétences nécessitent un esprit novateur, qui permet de résoudre des problèmes pratiques. Voilà pourquoi aujourd’hui et depuis tout temps une majorité d’inventeurs, d’ingénieurs, de soldats ou d’agriculteurs sont des hommes.

Les mariages sont faits pour durer éternellement. Vous jurez de vivre ensemble pour le reste de votre vie. Lorsque la nouveauté s’estompe, les choses commencent à changer. Ce qui rend si difficile d’être marié? Ce n’est pas le mariage lui-même, c’est le fait que les hommes et les femmes sont si différents, que parfois nous ne savons pas comment faire face à l’autre.

L’adultère peut naître du fait que le ou la partenaire ne semble plus être stimulant(e) pour l’autre. Au lieu de passer du temps ensemble à parler, à faire des projets, la vie de couple devient une sorte de routine castratrice car les conversations ne sont ainsi plus chargées de sens, d’émotions, de passion et de réflexions intelligentes.Les hommes et les femmes ont un besoin de se divertir, un besoin spirituel pour grandir et apprendre ensemble. Tout en comprenant les différences de l’autre.

Un commentaire

  1. Sommes-nous biologiquement enclins à nous mettre en couple pour la vie?

    «Jusqu'à ce que la mort nous sépare» est une idée convaincante, mais avec un taux de divorce supérieur à 50%, de nombreuses personnes conviendraient très probablement que les humains ont une impulsion biologique pour être non monogames . Une théorie populaire suggère que le cerveau est câblé pour rechercher autant de partenaires que possible, un comportement observé dans la nature. Les chimpanzés, par exemple, vivent dans des groupes sociaux promiscuité où les mâles copulent avec de nombreuses femelles, et vice versa.
    Mais d'autres animaux sont connus pour se lier à vie . Au lieu de vivre dans une meute comme des coyotes ou des loups, les renards rouges forment une paire monogame, partagent également leurs devoirs parentaux et de chasse, et restent une unité jusqu'à la mort.
    Pour les humains, la monogamie n'est pas ordonnée biologiquement. Selon le psychologue évolutionniste David M. Buss de l'Université du Texas à Austin, les humains sont généralement enclins à la non-monogamie. Mais, soutient Buss, la promiscuité n'est pas un phénomène universel; Les relations à vie peuvent fonctionner et fonctionnent pour de nombreuses personnes.
    Alors qu'est-ce qui distingue les couples qui tiennent la distance? Selon plusieurs études, une série de facteurs non biologiques peuvent aider à déterminer quels appariements sont construits pour durer - ceux qui communiquent ouvertement, se respectent, partagent des intérêts communs et entretiennent une amitié étroite même lorsque l'attraction intense diminue.
    John Gottman, psychologue émérite à l'Université de Washington, a développé un modèle pour prédire quels couples de jeunes mariés resteront mariés et lesquels divorceront, une méthode qui, selon lui, est exacte à 90%. Il a constaté que la plupart des divorces se produisent à des moments critiques après un couple. La première période se produit après sept ans, lorsque les couples ont tendance à ressentir la tension de leur relation (la démangeaison de sept ans sonne-t-elle une cloche?). Après 20 ans, les couples peuvent rencontrer le «syndrome du nid vide» - un sentiment de solitude qui peut prendre le dessus lorsque les enfants quittent la maison, provoquant une rupture du lien conjugal.
    Un thérapeute en couple a récemment partagé avec moi une question clé qu'il pose toujours à ses clients: «Parlez-moi de votre mariage». Une réponse composée de souvenirs positifs est un bon signe. Un couple qui commence à parler de la pluie et du stress offre également un indice révélateur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

1 × 4 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.