Comment faire pour échapper à tout ça sans me faire très mal…

Combattre son mal être

Je ne sais plus comment faire pour me sortir de cet engrenage. Ça fait 2 ans que je vis cette situation difficile, et j’atteins vraiment le fond. Je suis à bout. Ça devient vraiment insupportable à vivre. Il faut que je sorte de là si je ne veux pas mourir à petits feux, bien que c’est ce que je fais depuis deux longues années.

Combattre son mal être quotidien

Je le connais depuis l’âge de 5 ans. C’était le fils des amis de mes parents, et on se voyait très souvent. On s’est ensuite perdu de vue à l’adolescence. Moi je l’ai toujours aimé profondément. Souvent, je me demandais ce qu’il avait bien pu devenir.

On s’est retrouvé un soir où notre société avait organisé un pot pour Noël. Je ne savais pas qu’il y travaillait également. Cette soirée restera mémorable. C’est comme si j’avais retrouvé soudainement ma seule raison de vivre. Je lui ai posé très vite des questions sur sa vie privée. Il avait quelqu’un, une petite amie, tout comme moi j’avais un amoureux. Nous n’avons pas attendu. On avait bu plus que la raison et on s’est retrouvé à faire l’amour dans sa voiture. Un moment intense et sauvage. J’avais vraiment l’impression de serrer ma vie contre mon cœur. Après cette nuit torride, on a décidé de continuer à se voir.

On ne parlait pas de nos partenaires.

On s’est vu deux ou trois fois avant d’entamer le sujet. Quand on se voyait, on ne pouvait s’empêcher de monter tout de suite au septième ciel. Après tout, on avait été séparés pendant si longtemps.

Le désir que l’on avait l’un pour l’autre était brûlant. On s’est très vite emballé. Je lui ai dit que je n’imaginais pas ma vie sans lui, et il m’a avoué la même chose. Alors on a décidé de quitter nos partenaire pour être totalement libres et dévoués l’un à l’autre. Malgré ça, nous n’avons pas vécu ensemble. On se voyait tous les soirs après le travail. On mangeait dans un restaurant, on buvait un petit coup, et hop, sous la couette. Le sexe, c’est ce qui générait tout dans notre couple quand j’y réfléchi bien. Et c’est aussi le sexe qui a tout fichu en l’air. Au bout d’un moment, plus amoureuse que jamais, je lui ai dit que je l’aimais vraiment et que je voulais vivre avec. C’est là que ça s’est corsé. Il m’a annoncé qu’il n’était pas prêt de s’engager à nouveau. Je ne réussissais pas à comprendre.

S’il avait quitté sa petite amie, c’était bien parce ce qu’il m’aimait plus qu’elle, plus que tout. Alors pourquoi ne pas vivre tous les deux? Il n’a pas su me donner de réponses précises.

Juste qu’en effet il pensait m’aimer mais que c’était encore trop tôt par rapport à son ex petite amie et que ca ne serait pas respectueux. Je n’ai rien compris et je le trouvais très très compréhensif. Trop…

J’ai donc encore attendu, et au bout d’un an, je lui ai redemandé la même chose. Sa réponse ne fut pas trop différente. Je me suis mise en colère et je lui ai dit que s’il ne m’aimait pas assez pour ça, j’irai voir ailleurs pour trouver mon bonheur.

Il a sourit et m’a trouvé un peu ridicule.

Je ne savais pu si j’étais dans mon droit ou pas, mais tout ce que je savais, c’est que je voulais faire ma vie avec , vivre avec , avoir des enfants… Tout ce qu’une femme peut rêver de ce qui a de plus simple avec l’homme qu’elle aime.

A partir de là, il a tenté une première rupture en m’affirmant qu’il n’était pas sure de lui et qu’il ne voulais pas me retarder dans mes projets. J’étais totalement anéantie. Quand je suis allée chez lui pour récupérer quelques affaires que j’avais laissé, il a tout fait pour que l’on couche ensemble, et depuis un an, chaque fois que l’on se voit, on couche ensemble.

Il m’a avoué qu’il ne pouvait pas me voir sans avoir envie de moi, que je l’attirait vraiment beaucoup et que je l’attirerait toujours.

Il n’est pas du tout amoureux de moi, mais dès qu’il me voit, il faut qu’il me touche et que je m’occupe de lui, comme d’un enfant.

Il m’aime beaucoup, me parle de tous ses problèmes, même de ses peines de cœur sans complexe, mais il aime aussi le sexe avec moi.

Je me suis laissée entraîner dans cette aventure malgré moi, parce que je l’aime plus que tout. Jusqu’à aujourd’hui, j’étais prête à accepter tout ce qu’il était en mesure de me donner, tout ce qu’il voulait bien me laisser, et ce, malgré le mal que cela me fait, malgré le fait qu’il est retourné avec son amie et qu’il la trompe avec moi dès que l’occasion se présente.

Je le déteste. Il se sert de moi pour assouvir ses désirs sexuels. Il l’aime plus que moi parce qu’il a choisit de vivre avec elle, mais il veut me garder comme copine de baise. Je le déteste, et je me déteste également de ne pas savoir lui résister. Aujourd’hui, j’ai envie de sortir de cet enfer qui me réduit à néant à chaque fois que je le quitte. je veux qu’on m’aime pour ce que je suis, pour moi. Je veux qu’un homme soit prêt à me confier sa vie, et pas seulement son sexe.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

15 + cinq =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.