Que faut il penser de la loi du 11 février 2005

Rencontre avec un responsable du service départemental d’accessibilité à l'APF du Rhône.

acheter un logement lorsque l'on est handicapé

Quelles sont les difficultés rencontrées par les handicapés moteur lors de l'achat d'un logement ?

L'une des difficultés majeure reste l'autonomie dans le logement. Très peu de personnes ont finalement un logement complètement adapté à leur handicap. Et malgré la loi, il est encore très difficile pour les handicapés moteur d'acheter un logement où il peuvent évoluer facilement. Et l'Association des paralysés de France reçoit de plus en plus de demandes concernant l'habitat, environ trois à quatre par mois.

Que pensez de la loi du 11 février 2005 ?

Elle a le mérite d'exister. Cela doit permettre aux handicapés moteur d'accéder plus facilement à une maison ou un appartement adapté, à l'horizon de 2020. En principe les promoteurs immobiliers doivent construire des logements accessibles et adaptables. Mais dans les faits, la réglementation est très peu respectée. Nous voyons encore trop souvent des programmes immobiliers neufs dans lesquels aucun logement ne sera accessible à une personne en fauteuil roulant. La loi est imparfaite. Par exemple, aucune obligation d'ascenseur ne s'impose, si le bâtiment comporte au plus trois étages. Ainsi, si le constructeur mes des garages ou commerces au rez-de-chaussée, aucun logement ne sera accessible pour les handicapés moteur. Deuxième constat, la loi ne parle pratiquement pas d'aménagement intérieur. Mais il ne faut pas, pour autant voir tout en noir. La loi à permis de sensibiliser de nombreux promoteurs immobiliers, municipalités et communautés d’agglomération. Nous avançons petit à petit.

Loi du 11 février 2005 : Délai supplémentaire pour la mise aux normes

Un délai supplémentaire pour la mise aux normes a été accordé par le gouvernement. Nous savons qu'il n'est pas possible aujourd'hui d'obtenir 100% des logements accessibles, y compris dans les logements neufs. Devant l'ampleur des travaux de mise aux normes et la crise économique, nous savons également les difficultés rencontrées par les promoteurs et constructeurs et nous les comprenons. Mais la loi donnait dix ans pour rendre accessible le parc de logements et ces quelques années supplémentaires ne changeront pas grand chose. Nous dénonçons surtout les programmes immobiliers où rien n'a été entrepris depuis toutes ces années. Pour nous c'est inadmissible.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

15 + seize =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.