Univers Design

Il n’y a pas vraiment de définition précise du mot design, mais, d’une manière générale, on peut imaginer que le design peut se concevoir comme un art appliqué, c'est-à-dire une exécution créative ou comme une discipline pratique et théorie autonome.

Les Anglo-Saxons le considèrent davantage comme une intention ou une idée et les Français comme une harmonie entre formes et fonctions. Quelle que soit l’appréciation, le design aujourd’hui a de nombreuses relations.

Design et Beaux-arts

Art Appliqué, le design n’en reste pas moins catalogué par les académiciens comme un art mineur car ceux-ci considèrent que le design étant au service d’une fonction, son utilité l’oppose à l’art qui se positionne plutôt dans le questionnement.

Design et architecture

La frontière est vague entre architecture et design: Le Corbusier a dessiné du mobilier design tandis que Philippe Starck a réalisé immeubles et maisons ! En fait, l’important ne réside pas dans la finalité topologique mais plutôt dans la créativité ; le designer s’adapte aux zones fonctionnelles (chambre, cuisine, salon…) définies par l’architecte en pensant au quotidien et à l’épanouissement de chacun.

Design et technique

On rencontre souvent deux postures face à la technique :

La première consiste à penser qu’esthétique et technique sont dissociées en considérant que l’esthétique prime sur la technique. C’est ce qui explique que les designers sont rarement intégrés au processus de réalisation de leurs croquis. Mais, il est vrai que ceux-ci proposent assez souvent des projets irréalisables !

La seconde, plutôt philosophique, préfère postuler que pensée esthétique et pensée technique sont unies sous la pensée holistique qui considère la totalité.

Design et industrie

Difficile d’imaginer qu’un objet ne soit pas réalisé dans une perspective de production de masse. Grâce à sa culture technique étendue, même s’il ne rentre pas dans les menus détails purement techniques, le designer intervient dans le processus de production industrielle sur le choix des matériaux, les techniques de fabrication…

Design et marketing ne font pas toujours bon ménage, chaque discipline craignant de voir l’autre empiéter sur son champ d’action. Pourtant, les deux disciples sont complémentaires quoique travaillant suivant des approches différentes. Il est exact que le design prend davantage en compte le bien-être de l’utilisateur que le marketing, mais, si une étude de design est nettement plus détaillée qu’une étude marketing, les études chiffrées du marketing sont d’une grande utilité pour les designers !

Design et ingénierie

Ils travaillent de concert et il n’est pas rare de voir le designer collaborer avec les ingénieurs pour dimensionner finement la pièce à réaliser par exemple.

Design et innovation

Le designer propose des innovations qui débouchent sur de nouvelles avancées techniques.

Design et marque

Le design de marque est une technique marketing (très utilisée par les Anglo-Saxons) qui vise à créer l’identité d’une marque auprès des consommateurs.

Au regard du propos qui précède, on s’aperçoit que la conception d’un meuble design par exemple, relève d’une activité à la pensée complexe où esthétique s’associe à stratégie industrielle et technologie ! Ceci intégré, notre table design prend une toute autre dimension et nous paraît alors encore plus précieuse !

Philippe Starck, le spécialiste du mobilier design

Design Philippe Starck

Philippe Starck, célèbre designer français de réputation internationale, n’a qu’une devise : Créer des objets « justes » et « bons ».

Il fonde sa première entreprise de design en 1968. Après une collaboration avec Pierre Cardin, il se tourne en solo vers le design industriel et le design d’intérieur avec comme objectif avoué, la production d’objets de consommation courante au design modéré plutôt que la conception de produits uniques.

Designer prolifique et innovant, Philippe Starck s’est rapidement imposé comme le créateur incontournable des années Mitterrand grâce à ses qualités de communicateur.

Durant cette période des années 80, Philippe Starck a su répondre à l’attente d’une classe branchée avide de reconnaissance sociale en leur proposant, pour des coûts modestes, une étiquette design aisément identifiable. De nombreuses marques ont fait appel à ses services pour booster leur image un peu désuète et il est incontestable que le logo Starck leur a permis de médiatiser avec succès leurs produits.

Sa réussite sur le territoire national a franchi les frontières et Philippe Starck est devenu l’un des designers français les plus célèbres dans le monde en raison de sa capacité redoutable à saisir les opportunités.

Ses réalisations sont multiformes. Il crée des pâtes pour Panzani, des bouteilles pour Glacier, des appareils électroménagers pour Alessi, des brosses à dents pour Fluocaryl, des lunettes, des ordinateurs et même des bateaux pour Bénéteau.

Mais il a un faible pour le mobilier design. Parmi ces créations de meuble design :

Le fauteuil Costes

Conçu en 1981 pour le café parisien du même nom, ce fauteuil se caractérise par un piètement à trois pieds qui réduit son encombrement au sol. Sa structure est en tube d’acier et son assise en polyuréthane recouvert de cuir noir. La découpe originale du dossier lui sert également d’accoudoirs. Conçu en 1981, il est également réalisé tout en aluminium depuis 1988. Autour de ce même système de piètement tripode, Philippe Starck a conçu une table design et des chaises pliantes.

Le fauteuil J série « Lang »

Créé en 1984, il possède trois pieds en fonte d’aluminium et forme et matériau doublent le symbole de la modernité.

La table chaise design Lola Mundo

Très fonctionnelle, car elle peut faire office de petite table à café ou de chaise en un seul meuble. Elle résume les caractéristiques du design de Philippe Starck : elle permet de gagner de la place, elle surprend par le mélange des genres et les matériaux qui la composent et répond à des exigences économiques.

Le tabouret Bubu

En forme de couronne imaginé pour les 3 Suisses en 1991, il peut se la jouer tabouret ou guéridon d’appoint. Vendu à plus de 40 000 exemplaires, Bubu est disponible dans différents coloris.

Le Sofa Bubble Club

En polyéthylène coloré dans la masse, c’est un meuble d’intérieur comme d’extérieur grâce au principe de rotomoulage, qui consiste à déposer dans un moule fermé, du polyéthylène sous forme de poudre fine. Celle-ci une fois répartie sur toute la surface du moule est ensuite gélifiée par chauffage puis fixée par refroidissement.

Le design pour Philippe Starck n’est pas seulement une question de production d'objets quotidiens, mais également un acte de création qui intègre désirs, passions, motivations, et interrogations.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

16 − quinze =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.